Quels médicaments aident contre les parasites dans le corps humain

Personne n'est à l'abri des vers. Et même la personne la plus propre court le risque de contracter une invasion d'helminthes dans la société. Si un problème est identifié, les anthelminthiques peuvent facilement faire face à la fonction de protection du corps contre les parasites.

Symptômes des dommages causés par les helminthes

Toute réaction allergique sans exposition évidente à un allergène potentiel doit être considérée comme le premier symptôme indiquant la nécessité d'une enquête. Un exemple serait une éruption cutanée qui n'a pas été précédée d'un contact avec des substances agressives ou d'un abus d'aliments du groupe des allergènes potentiels. De plus, une bronchite persistante, dont le traitement par un thérapeute ne donne pas de résultat positif, peut indiquer la présence d'un parasite.

Les troubles des selles sont une autre raison de se faire tester pour les helminthiases. Une fois que le parasite s'est établi dans l'intestin, il peut interférer avec le péristaltisme normal et la miction. Lorsque les intestins deviennent un refuge pour certains types de vers dangereux, la personne peut éprouver un manque d'énergie et une anémie, ou un grave manque de nutriments dans le sang, peut également se développer. En effet, le parasite mange toutes les substances bénéfiques dans l'intestin plus rapidement qu'elles n'ont le temps d'être absorbées dans le sang. Par conséquent, la faiblesse est également un symptôme.

Les oxyures infestent l'anus. En conséquence, les démangeaisons dans l'anus sont le principal symptôme de la présence d'un parasite. L'oxyure femelle sort par l'anus principalement la nuit et pond des œufs dans les plis de l'anus, les enduisant de leur secret. La substance irrite les muqueuses et provoque des démangeaisons.

En présence de parasites dans le corps, le nombre d'éosinophiles dans le sang augmente. Le nombre de ces cellules augmente également à mesure que la réaction allergique progresse. Par conséquent, si le nombre d'éosinophiles est supérieur à la normale lors du décodage d'un test sanguin biochimique, vous devez rechercher une helminthiase.

Médicaments populaires contre les vers: fiables et efficaces

Symptômes de parasites dans le corps

Les maladies parasitaires sont parmi les plus courantes. Selon l'Organisation mondiale de la santé, un problème de santé sur dix est causé par des helminthes. Le choix des médicaments antihelminthiques dépend du type de parasites, de leur localisation dans le corps, des maladies concomitantes et de la gravité de l'infection.

Types d'helminthes

Le nom commun helminthes regroupe plusieurs groupes de vers appartenant à différentes espèces :

  • Les nématodes - les vers ronds, qui comprennent les oxyures, les ankylostomes, les vers ronds, le vsaloglavy, la trichinelle et bien d'autres, ayant un corps cylindrique en coupe transversale, représentent le type d'helminthes le plus nombreux;
  • Cestodes - ténias plats : Echinococcus, porc, ténia du bœuf, ténia large, ces parasites peuvent atteindre de grandes tailles et causer des dommages mortels aux organes internes ;
  • Trématodes - vers à feuilles: différents types de douves, douves, localisées dans les tissus des organes.

Types d'anthelminthiques

Tous les médicaments contre les vers sont essentiellement divisés en:

  • Moyen hautement spécialisé : conçu pour un type spécifique de vers et utilisé uniquement si le laboratoire a découvert quel type de parasite vit dans le corps. Seul le médecin traitant a le droit de prescrire des anthelminthiques hautement spécialisés et de choisir leur posologie en tenant compte de la toxicité de la substance active des anthelminthiques, de l'état de santé, de l'âge et de la catégorie de poids.
  • Anthelminthiques à large spectre d'action. Ils attaquent tous les types de vers connus et peuvent être utilisés de manière préventive.

Les médicaments contre les vers produits par l'industrie pharmaceutique diffèrent par leur mécanisme d'action sur les parasites et forment 2 groupes principaux.

  1. Un groupe d'anthelminthiques dont les substances actives paralysent les muscles, organites de vers. Les vers perdent la capacité de se déplacer, de se nourrir et de mourir. Les parasites morts sont excrétés du corps sous leur forme naturelle avec les matières fécales.
  2. Médicaments contre les helminthes, qui détruisent les processus métaboliques dans les tissus des parasites, de sorte qu'après leur mort, ils sont exposés au système enzymatique humain et partiellement digérés par l'organisme. Dans ce cas, les restes d'helminthes sont excrétés sous une forme détruite.

Il est démontré que presque tous les comprimés de vers sont pris pendant un repas ou après un repas. Pendant la période de traitement, il est souhaitable de combiner des anthelminthiques avec des laxatifs ou des entérosorbants pour nettoyer le corps des toxines et des parasites morts.

traitement des nématodes

Anthelminthique efficace pour tous les types de vers ronds - à base de la substance active lévamisole. Il est utilisé contre l'ascaridiose, l'entérobiose, la trichuriase et un certain nombre d'autres maladies. L'effet vermifuge est dû à une interférence avec les processus métaboliques des parasites. Le lévamisole aide à renforcer le système immunitaire en activant les fonctions des cellules T, des macrophages agressifs envers les protéines étrangères.

Les préparations pour helminthes, dont la substance active est le mébendazole, sont utilisées pour tous les types de nématodes: ascaris, oxyures, trichinelles, trichures, toxocar. Ils traitent les types mixtes d'invasions helminthiques et sont utilisés pour prévenir la maladie lorsqu'une helminthiase est suspectée. Les remèdes les plus efficaces contre les vers ronds chez l'adulte :

L'action des médicaments est basée sur le blocage des processus nutritionnels des helminthes et la destruction de leur corps. Les contre-indications d'utilisation sont l'insuffisance hépatique, l'hypersensibilité au mébendazole. Les effets secondaires de la prise peuvent être des nausées, des étourdissements, une faiblesse, une indigestion.

Traitement de la cestodose et de la trématodose

Les maladies causées par les trématodes et les cestodes causent de graves dommages aux intestins, au foie, aux poumons et à d'autres organes internes et nécessitent une hospitalisation sous la surveillance de médecins spécialistes. Pour traiter les trématodes, des médicaments hautement spécialisés et des antihelminthiques sont utilisés, des médicaments à large spectre pour tous les types d'helminthes:

Ces anthelminthiques sont actifs contre les formes extra-intestinales humaines de trématodes causées par les douves du chat, les douves des lancettes, les douves chinoises, les douves du foie, les douves du poumon et les schistosomes. Les ingrédients actifs des médicaments perturbent la structure des membranes cellulaires des vers et contribuent à la paralysie de leurs muscles.

Dans les cestodies, le ténia large, causé par le ténia pygmée, du porc ou du bœuf, on utilise des médicaments à base de niclosamide qui paralysent divers types de ténias qui vivent dans l'intestin :

Les anthelminthiques basés sur l'ingrédient actif albendazole, la dernière génération, ont la capacité universelle de détruire presque tous les types de vers chez l'homme. Les médicaments les plus efficaces :

Ces anthelminthiques à large spectre sont utilisés pour traiter diverses formes de nématoses, échinocoques, alvéocoques, trématodes, ténias, ainsi que la giardiase, diverses infections mixtes. Les produits chimiques de ces médicaments perturbent les processus métaboliques biologiques des parasites - les réserves de glycogène de leurs tissus sont épuisées, à la suite de quoi l'environnement interne du corps humain devient agressif pour les helminthes. Dans le même temps, une paralysie du système intestinal des vers se produit.

Tous les documents présentés sur le site Web sont uniquement à des fins éducatives et ne sont pas destinés à des conseils médicaux, à un diagnostic ou à un traitement. L'administration du site, les éditeurs et les auteurs d'articles ne sont pas responsables des conséquences et des pertes pouvant résulter de l'utilisation du matériel du site.

vers

vers(nom scientifiquehelminthes) sont des vers qui vivent à l'intérieur d'une personne. Les vers sont des parasites, c'est-à-dire des organismes dont l'activité vitale repose sur l'exploitation de l'organisme hôte.

Les helminthes (vers) sont les parasites humains les plus courants. Selon des études, une personne sur quatre dans le monde est infectée par des vers. 70 espèces de vers sont enregistrées sur le territoire de notre pays. Ils appartiennent tous à trois classes : vers ronds, vers plats et douves. Les plus courants sont les ascaris, principalement les oxyures, les ascaris et les trichocéphales.

Il existe également des helminthes intestinaux et extra-intestinaux. Gut - ce sont ceux qui vivent dans la lumière de l'intestin humain, et extra-intestinal (ou tissu) - vivent dans les tissus musculaires ou les organes. Les vers peuvent infecter le cerveau, les poumons, le foie et les vaisseaux lymphatiques.

Plusieurs espèces d'helminthes peuvent parasiter une personne à la fois, et c'est une situation assez courante.

Infection humaine appelée versinvasion helminthique. Le terme est également utiliséhelminthiases.

Causes des maladies des vers

Comment se produit l'infection par les vers?

Les individus adultes pondent un grand nombre d'œufs chez un individu (des centaines et des milliers par jour). Les œufs de vers sont excrétés du corps humain avec les matières fécales. Pour qu'un nouveau porteur soit infecté, les œufs de vers doivent pénétrer dans ses intestins. Dans la plupart des cas, cela se produit avec de la nourriture, comme manger avec des mains non lavées ou manger des légumes et des fruits non lavés. Certains types d'invasions helminthiques sont des géohelminthiases. Dans ce cas, les œufs du parasite doivent d'abord mûrir et rester dans le sol pendant un certain temps (par exemple, les vers ronds). D'autres types de vers sont utilisés pour faire mûrir des hôtes animaux intermédiaires. Ce sont les ténias - les parasites les plus connus des vers plats - des bovins et des porcs. Leurs larves mûrissent dans les muscles des animaux et, avec la viande qui n'a pas subi de traitement thermique approprié, pénètrent dans le corps humain, se transformant en adulte déjà à l'intérieur de la personne.

La situation inverse est également possible, lorsque le corps humain est utilisé par les vers comme incubateur pour les larves. L'hôte ultime de ces parasites est le prédateur. On pense que le prédateur attrape la proie et mange la viande infectée par les larves. À cet égard, l'homme est une impasse – une larve tombée ne se transforme pas en adulte, mais les larves de vers prédateurs peuvent aussi nous causer de gros dégâts. Deux animaux prédateurs sont typiques d'un environnement humain - un chien et un chat. Ils peuvent devenir une source d'infection. Les œufs des vers de ces animaux pénètrent dans l'intestin humain, où ils éclosent en larves, qui peuvent ensuite migrer à travers le corps. Le foie est le plus souvent touché. Pour exclure la contagion des animaux de compagnie, vous ne devez pas les embrasser, et un chien, qui peut être infecté par des helminthes en marchant dans la rue, a besoin d'un traitement périodique contre les vers.

Voies d'infection par les vers

Les œufs de vers peuvent également pénétrer dans notre corps en inhalant de la poussière ou avec une gorgée d'eau après avoir nagé dans un étang. Les mouches sont porteuses d'œufs de vers.

vers chez les enfants

Les enfants attrapent des vers plus souvent que les adultes. Les jeunes enfants ont tendance à tout mettre dans leur bouche. En randonnée, les enfants jouent au sol et dans le bac à sable. Vous pouvez étreindre et embrasser des étrangers et des animaux errants. Ils ne se soucient pas des mains sales.

Par conséquent, il est si important d'enseigner aux enfants les habitudes d'hygiène le plus tôt possible. Les tout-petits doivent être surveillés lors des promenades, avoir toujours de l'eau et du désinfectant à portée de main pour se laver les mains et s'essuyer le visage à temps. Et dès les premiers signes d'une invasion d'helminthes, vous devriez consulter un médecin.

Enterobiasis - helminthiase causée par les oxyures

Les oxyures sont détectés plus souvent que les autres helminthes (dans 90% des cas d'infection par des vers).

Les oxyures sont des vers ronds de couleur blanc cassé, de 2 à 12 mm de long. Ils parasitent dans l'intestin. Les femelles descendent le long du rectum, quittent l'anus et pondent des œufs dans sa circonférence, après quoi elles meurent. Dans ce cas, le patient ressent une forte démangeaison dans l'anus. Les œufs d'oxyures tombent sur la peau des mains et sous les ongles lors du peignage. Si les règles d'hygiène ne sont pas respectées, une auto-infection permanente est possible.

La durée de vie des oxyures est courte - 3-4 semaines. En théorie, les mesures d'hygiène suffisent pour guérir - lavage quotidien, garder les mains propres, changement régulier des sous-vêtements et du linge de lit. Et après un mois, les oxyures devraient disparaître. Cependant, comme ils infectent principalement les enfants, il n'est souvent pas possible d'assurer l'hygiène nécessaire. Par conséquent, si vous suspectez une entérobiase, vous devriez consulter un médecin.

Le principal symptôme de l'entérobiase est une démangeaison dans l'anus.

L'ascaridiose est une helminthiase causée par des vers ronds.

L'ascaridiose est diagnostiquée dans 70% des cas d'infection par les helminthes.

L'ascaris est un ver rond dont la longueur est de 25 cm chez les mâles et de 40 cm chez les femelles. Les œufs d'ascaris doivent mûrir dans le sol. Les œufs mûrs pénètrent dans le corps humain lorsqu'ils sont mangés avec des mains sales ou à partir de légumes et de fruits non lavés. Une larve éclot d'un œuf dans l'intestin humain, mais contrairement à un adulte, elle a besoin d'air. Par conséquent, la larve, qui à ce moment a une taille microscopique, pénètre dans les vaisseaux sanguins et se déplace dans tout le corps, atteignant les poumons. Dans les poumons, les larves se développent et mûrissent, se déplaçant à travers les alvéoles vers les bronches et des bronches vers la trachée. Le corps humain réagit au ver par une toux (c'est un symptôme spécifique de l'ascaridiase). Les larves sont recrachées avec des crachats et avalées accidentellement par des humains. Cela permet à la larve déjà développée de retourner dans l'intestin, où la poursuite de l'existence d'un adulte a lieu. L'ensemble du processus de migration prend environ 2 semaines.

Les ascaris peuvent survivre dans le corps humain jusqu'à un an, dans certains cas plus longtemps. Pendant cette période, les déchets d'Ascaris empoisonnent le corps du "propriétaire", provoquant des perturbations des systèmes digestif, nerveux et reproducteur.

Méthodes de diagnostic des helminthiases

Étant donné que les symptômes des helminthiases coïncident avec les signes de nombreuses autres maladies, avant de prescrire un traitement, vous devez vous assurer que les vers sont réellement présents dans le corps. Diverses méthodes de diagnostic de laboratoire sont utilisées à cette fin.

Si une invasion d'helminthes est suspectée, un test de selles pour les œufs de vers est effectué en premier. Afin d'avoir plus de confiance dans l'absence de vers, il est recommandé d'effectuer plusieurs fois une analyse similaire (un résultat négatif dans une seule analyse ne garantit pas qu'il n'y a pas de vers). Cependant, l'entérobiase ne peut pas être détectée par l'analyse des selles.

Giardiase - symptômes et traitement

Qu'est-ce que la giardiase ? Nous analyserons les causes de son apparition, son diagnostic et ses méthodes de traitement dans l'article d'un médecin, spécialiste des maladies infectieuses avec une expérience de 14 ans.

Ténia du porc dans le corps humain

Définition de la maladie. causes de la maladie

giardiaseest une maladie parasitaire aiguë et chronique de l'homme sous forme de formes manifestes ou porteuses causées par la giardie intestinale, colonisant la muqueuse de l'intestin grêle, perturbant les processus de digestion pariétale et entraînant le développement et l'aggravation de lésions du tractus gastro-intestinal contribuer et d'autres maladies.

À quoi ressemble la Giardia ?

Giardia dans le corps humain

Dans le tiers avant du corps, il y a un disque d'aspiration sous la forme d'une dépression spéciale. Avec son aide, les giardia sont attachées aux villosités de la membrane muqueuse de l'intestin grêle. La membrane cytoplasmique de la surface postérieure présente des excroissances en forme de massue le long des bords, qui créent également un composant de fixation supplémentaire.

Ils se reproduisent par division longitudinale. Faiblement résistants aux conditions environnementales en quittant l'organisme hôte : à température ambiante, même en l'absence de facteurs agressifs, ils meurent rapidement.

La forme kystique est immobile. Les parasites ont une forme ovale, pas de flagelles libres (pliés de manière complexe), leur taille atteint 10-14 microns, entourés d'une coquille épaisse, quelque peu séparée du corps (cette caractéristique est importante pour l'identification des espèces).

kystes dans le corps humain

Les kystes matures ont quatre noyaux à l'intérieur, les kystes immatures ont deux noyaux. Formé dans l'intestin grêle en quittant le corps avec des matières fécales. Très stables dans l'environnement extérieur : ils peuvent être conservés dans de l'eau à une température de 4-20°C pendant des mois, avec une bonne humidité, ils peuvent être conservés sur des aliments contaminés (ensemencés) jusqu'à une semaine. Avec l'ébullition, les kystes meurent immédiatement, et avec le séchage et une faible humidité, la mort survient en un jour. Résistant à la chloration de l'eau sanitaire, aux alcalis et acides, aux rayons UV. Il tolère relativement bien les basses températures, mais réduit en même temps sa viabilité.

Symptômes de la giardiase

La période d'incubation dure de quelques jours à un mois ou plus. Le plus souvent, la maladie ne présente aucune manifestation clinique, en particulier chez l'adulte.

Les principaux symptômes possibles de la giardiase sont :

  • Les symptômes d'intoxication et de changements végétatifs sont une fatigue accrue, un larmoiement, une irritabilité, des troubles du sommeil, des étourdissements, une arythmie cardiaque, un état subfébrile et autres.
  • Les symptômes des lésions gastro-intestinales comprennent une gêne et des douleurs d'intensité et de nature variables dans différentes parties de l'abdomen, des nausées, une perte d'appétit, une sensation d'amertume dans la bouche, des troubles des selles (constipation et diarrhée), une plaque sur la langue et une mauvaise haleine, une perte de poids et Suite.
  • Symptômes de lésions cutanées - éruptions cutanées allergiques de divers types et localisations, dermatite atopique, pâleur et rugosité de la peau, sécheresse accrue de la peau, chéilite (modifications inflammatoires de la peau des lèvres et de leurs muqueuses), convulsions (fissures du coins de la bouche), maladies de peau chroniques atypiques / incontrôlées.
  • Renforcement du développement et de l'exacerbation de maladies non directement liées à la giardiase - asthme bronchique, phénomènes pseudoallergiques, gastrite, ulcères gastriques et duodénaux, cholécystite, colite ulcéreuse, arthrite et plus encore.
  • Symptômes de malabsorption (perte de nutriments) - béribéri, retard du développement physique et mental, dystrophie (ces manifestations sont plus typiques chez les enfants).

Giardiase chez les enfants

En règle générale, les premiers symptômes de la giardiase chez les enfants sont l'apparition d'une température subfébrile ou fébrile (37, 1–38, 0 ° C ou 38, 0–39, 0 ° C), des douleurs abdominales, des nausées, parfois des vomissements, des flatulences, une chaise plus molle. En même temps, l'estomac fait mal, gonfle et gronde dans les intestins. Les nourrissons deviennent agités, pleurent, perturbent le sommeil, les symptômes de la giardiase augmentent pendant et après l'alimentation, des dermatoses allergiques et des érythèmes fessiers peuvent apparaître. En dynamique, si elle n'est pas traitée, cela peut entraîner une croissance et un développement psycho-émotionnel altérés, des rhumes fréquents ou des maladies allergiques et le développement de problèmes chroniques du tractus gastro-intestinal.

Chez les enfants plus âgés et les adultes, des symptômes vifs de la giardiase sont rarement observés - le développement progressif de phénomènes dyspeptiques du tractus gastro-intestinal de nature modérée se manifeste:

  • Flatulence;
  • Inconfort et douleur abdominale, principalement dans la région ombilicale et l'hypochondre droit ;
  • troubles des selles dans diverses combinaisons;
  • l'apparition de plaque sur la langue;
  • parfois amertume dans la bouche et manifestations cutanées (aggravation de l'acné, maladies polyétiologiques chroniques telles que psoriasis et dermatite) ;
  • des troubles végétatifs, des maux de tête, des vertiges, des fluctuations de la pression artérielle, de la fièvre, une sensibilité des ganglions lymphatiques sont possibles.

Giardiase chez les femmes enceintes

La giardiose chez les femmes enceintes n'est pas spécifiquement différente de la giardiase chez d'autres personnes, mais elle peut exposer une femme enceinte à un risque accru d'anémie par carence en B-12 et de diminution du poids du fœtus (hypotrophie).

Classification et stades de développement de la giardiase

La forme clinique de la giardiase est :

  • asymptomatique (promotion);
  • Intestins - principalement des symptômes de la forme intestinale, mais il peut également y avoir des manifestations gastriques (gêne dans l'abdomen, selles instables, nausées);
  • Biliaire-pancréas (réflexe) - inconfort dans l'épigastre et l'hypochondre droit, goût amer dans la bouche, survenue accrue de gastroduodénite et de pancréatite mal contrôlées ;
  • asthéno-névrotique - faiblesse, léthargie, fatigue accrue, irritabilité, instabilité émotionnelle;
  • toxique-allergique - éruptions cutanées périodiques, exacerbation des maladies chroniques de la peau et de l'asthme bronchique, éosinophilie;
  • mixte.

Il existe trois types de giardiase :

  • aiguë - jusqu'à un mois;
  • subaigu - 1-3 mois;
  • chronique - plus de trois mois.

Selon la survenue de complications, la giardiase est :

Il existe trois degrés de la maladie :

Complications de la giardiase

Des complications spécifiques et non spécifiques de la giardiase sont possibles.

Les spécifiques comprennent:

  • démangeaisons généralisées sur tout le corps ;
  • Œdème de Quincke - un œdème prononcé du tissu sous-cutané, parfois accompagné de démangeaisons et d'une forte sensation d'étouffement;
  • Ophtalmopathie - perception altérée par l'organe de la vision;
  • arthrite - inconfort et douleur dans les articulations;
  • myopathie hypokaliémique - faiblesse de certains groupes musculaires.

Les complications non spécifiques comprennent :

  • Stratification des maladies intercurrentes (flore secondaire) ;
  • Déficit énergétique protéique (hypo- et avitaminose, perte de poids, anémie et autres).

diagnostic de giardiase

Le diagnostic de laboratoire de la giardiase comprend :

  1. Test sanguin clinique- en phase aiguë, on observe une éosinophilie, une basophilie et une augmentation de la VS ; dans les périodes suivantes - éosinophilie modérée ou éosinophilie normale, parfois légère basophilie.
  2. chimie sanguine- Parfois, il y a une augmentation des taux de bilirubine totale et d'amylase.
  3. Examen coproovoscopique des matières fécales— le "gold standard" du diagnostic, il permet d'identifier les kystes (le plus souvent) et les formes végétatives de Giardia (dans de rares cas).
  4. Méthode immunochromatographique et diagnostic PCR des matières fécales(détection des antigènes et des acides nucléiques du parasite) - a un bon contenu informatif et peut être utilisé en combinaison avec d'autres méthodes de recherche.
  5. Diagnostic ELISA- une étude non informative, car la localisation de Giardia dans la lumière intestinale ne crée pas les conditions d'une réponse immunitaire à part entière, qui est observée principalement chez les enfants atteints d'une maladie aiguë, ce qui entraîne un nombre important de résultats erronés à la fois hypophysaires et gperdiagnostic hypophysaire.
  6. son du duodénum(détection des formes végétatives de Giardia dans le duodénum) - peut être utilisé dans les cas de diagnostic difficiles et de suspicion de co-invasion (par exemple, opisthorchie dans l'opisthorchiase).
  7. Échographie des organes abdominaux et FGDS- vous permettent de détecter les signes d'altération de la motilité de la région hépatobiliaire.

Le diagnostic différentiel implique l'exclusion des maladies suivantes:

  • maladies parasitaires d'autre genèse (localisation intestinale et extra-intestinale);
  • gastroduodénite chronique (symptômes symptomatiques);
  • Infections intestinales (salmonellose, dysenterie, rotavirus et autres);
  • dysbiose intestinale (concept collectif caractérisé par une instabilité des selles, une gêne abdominale de nature différente, une perte de poids et d'autres symptômes).

Traitement des parasites avec des remèdes populaires

L'efficacité et la sécurité des méthodes médicales traditionnelles n'ont pas été scientifiquement prouvées. Sans traitement approprié, la giardiase peut entraîner diverses complications : urticaire, œdème de Quincke, vision floue, arthrite et faiblesse musculaire.

Prévoir. la prévention

Avec la nomination d'un traitement adéquat, le pronostic est favorable, les complications sont rares.

Une prophylaxie spécifique n'a pas été développée. L'accent devrait être mis sur les mesures visant à assurer le respect des normes sanitaires.