Diagnostic des parasites dans le corps humain : identification et analyse

Maintenant, le discours sur la présence omniprésente de parasites dans le corps humain est devenu très populaire. Chacun comprend cette affirmation à sa manière: d'une part, il s'agit d'un appel clair à l'action et il commence immédiatement à nettoyer le corps, oubliant de déterminer la présence de méthodes fiables. D'autres ignorent complètement de telles déclarations. Quant à l'avis des médecins, ils estiment que chacun doit être vigilant sur la présence de parasites dans le corps humain, connaître les signes des vers, et s'ils le sont, consulter un médecin en temps opportun Un diagnostic approfondi de parasites est effectuée et un traitement est prescrit. Comment identifier les parasites à la maison, déterminer la présence dans un laboratoire ou un établissement médical, est décrit dans l'article.

Diagnostic des parasites dans le corps

Des manifestations convaincantes de l'existence

Bien sûr, tout le monde n'a pas besoin de diagnostiquer la présence de parasites dans le corps. Il existe des formes effacées d'invasions qui s'accompagnent de symptômes tacites, mais c'est plutôt rare. Par conséquent, les membres du personnel de service des établissements pour enfants, alimentaires et médicaux, ainsi que les personnes ayant trouvé de manière indépendante des signes convaincants de l'existence de parasites dans le corps, sont diagnostiqués et testés.

Comment déterminer la présence de parasites dans le corps et quels symptômes doivent alerter une personne? Répondons à cette question.

Les symptômes les plus courants de la présence de parasites qui indiquent un diagnostic et un examen sont des symptômes du tractus gastro-intestinal. Ceux-ci comprennent divers troubles des selles :

  • La diarrhée. Le mécanisme de formation de la diarrhée est associé à la libération de certains produits de leur activité vitale dans les intestins par les parasites, ce qui provoque une augmentation du péristaltisme.
  • Constipation. La cause de leur développement peut être une obstruction mécanique de la lumière intestinale ou des voies biliaires due à une accumulation dense de parasites. Bien sûr, un délai raisonnable doit s'écouler pour le développement d'un tel symptôme, ce qui aidera à identifier les vers.

Les ballonnements ou les gaz, surtout pas avec un régime alimentaire régulier, peuvent être un signe courant d'une infestation. La dyspepsie est également fréquente, tout comme les nausées ou les vomissements.

Que des parasites dangereux vivent dans le corps humain depuis longtemps ou que l'invasion ait eu lieu relativement récemment, des symptômes généraux peuvent également être observés. Les critiques suggèrent que les gens peuvent être dérangés par une faiblesse générale, de la fatigue, une diminution des performances et d'autres maux de nature asthéno-névrotique. Un signe d'immunité altérée, qui se développe chez une personne dans le contexte d'une invasion helminthique, peut être une diminution de la résistance générale du corps à l'infection, ainsi que des réactions allergiques.

Maux de tête avec des parasites dans le corps

Différents types d'éruptions cutanées, persistantes ou passagères, mais sans raison apparente, sont la raison directe de la nomination de diagnostics et de tests pour identifier les parasites. L'éruption est souvent polymorphe, c'est-à-dire qu'elle n'est pas du même type. Cela peut ressembler à des réactions allergiques, à une inflammation et à une acné juvénile.

Pour indiquer qu'un diagnostic et des tests sont nécessaires pour identifier la présence de parasites et découvrir leur type, des fluctuations de poids corporel peuvent également se produire lorsqu'une personne n'a pas d'autres facteurs affectant les fluctuations de poids. Cependant, au fur et à mesure que la perte de poids progresse, de nombreuses personnes remarquent une augmentation de l'appétit, ce qui est confirmé par des critiques sur Internet. Les parasites qui se développent dans le corps nécessitent des coûts énergétiques supplémentaires, ce qui entraîne une sensation de faim.

Il existe de nombreux autres signes qui peuvent aider à déterminer si une personne a besoin de diagnostics supplémentaires pour identifier les parasites. Cependant, similaires à ceux cités ci-dessus, ils sont assez peu spécifiques, c'est-à-dire qu'ils ne sont pas exclusivement caractéristiques des invasions helminthiques. Par conséquent, il est inutile d'analyser vous-même les symptômes peu clairs et d'essayer d'identifier les vers. En cas de suspicion, il vaut mieux confier la détermination du parasite à des spécialistes.

Méthodes de laboratoire et instrumentales

consulter un médecin en cas de parasites

Bien sûr, chaque diagnostic commence par un entretien avec une personne. Le médecin le fera la première fois qu'il visite une personne présentant les symptômes ci-dessus. Dans certains cas, vous pouvez faire le test vous-même avant de consulter un spécialiste. Mais ses types peuvent être différents :

  • Testez avec des réponses aux questions. Le test contient des réponses à quelques questions qui vous aideront à gérer votre risque d'être infecté par des parasites. A titre d'exemple, vous pouvez donner les questions suivantes : Une personne mange-t-elle des légumes ou des fruits non lavés, du poisson ou de la viande, légèrement salés et insuffisamment chauffés, des œufs de poule crus, et se lave-t-elle souvent les mains avant de manger, qu'il y ait des animaux domestiques dans la famille, peu importe si nager en eau libre. Attention! Le test ne permet pas un diagnostic détaillé et une identification des parasites chez une personne, il vous permet seulement de connaître la probabilité d'invasion.
  • Il y a aussi un autre test. Il fait déjà référence aux procédures de diagnostic en laboratoire qui vous permettent de détecter ou de suspecter des parasites à la maison. Le test est assez fastidieux et problématique à réaliser. Ces systèmes de test sont des bandes adhésives qui sont appliquées sur la zone périanale. La bande est ensuite attachée à une lame et examinée au microscope.

Il existe également des méthodes de diagnostic à domicile plus coûteuses qui peuvent vous aider à identifier les parasites dans votre corps. Dans ce cas, le test est effectué sur la salive. Il est placé dans différents conteneurs avec des réactifs pour la détection des parasites. Il est assez problématique d'acheter un tel ensemble et de l'interpréter vous-même de manière fiable sans les connaissances appropriées, ce qui est confirmé par les critiques de spécialistes.

La méthode de diagnostic de laboratoire la plus fiable et la moins coûteuse permettant la détection des vers est un dosage immunoenzymatique. La technique est basée sur la détection d'anticorps que le système immunitaire humain produit en réponse à l'introduction d'un parasite. La méthode est assez précise et permet de détecter les parasites environ 90 % du temps.

Test sanguin pour les parasites

Une personne peut également identifier les vers en faisant un test sanguin en laboratoire, qui se fait par une réaction en chaîne par polymérase. Une caractéristique distinctive de la méthode est qu'elle vous permet de déterminer s'il y a des parasites dans le corps, mais pas une évaluation quantitative de l'invasion, qui est nécessaire pour évaluer la dynamique de la maladie.

L'avantage commun des 2 dernières options pour diagnostiquer et détecter les parasites est leur prix et leur disponibilité. Ils peuvent être effectués sur la base d'hôpitaux de maladies infectieuses, de centres de conseil rémunérés, d'hôpitaux. La réception relativement rapide du résultat du test est également positive : en règle générale, les résultats peuvent être déterminés après 2-3 jours et des conclusions peuvent être tirées.

Une méthode de diagnostic plus spécifique qui vous permet de déterminer la présence de parasites est une méthode instrumentale, par exemple le diagnostic informatique par biorésonance. Les avis de certains médecins sur cette méthode sont assez contradictoires, mais la méthode qui permet d'identifier les parasites a ses propres adeptes de la communauté scientifique. Selon des informations sur Internet, le diagnostic de biorésonance a été développé par un groupe de scientifiques sur la base de l'Institut de physique appliquée. La méthode est brevetée et est basée sur l'étude des subtilités des champs de torsion des organismes. Avec le diagnostic de biorésonance, vous pouvez trouver des informations sur Internet :

  • L'état général du corps humain ainsi que des organes et systèmes individuels.
  • La présence de corps étrangers dans le corps.
  • La présence de toxines et de polluants.

Vous pouvez également rechercher des parasites à l'aide d'options de diagnostic largement acceptées. Les moyens les plus populaires pour vous tester, identifier le parasite et découvrir son type sont la coproovoscopie et la coproocystoscopie. Les techniques sont réalisées après un prélèvement préalable de selles et consistent à l'analyser au microscope.

Bien sûr, il existe de nombreuses façons d'identifier les parasites, mais vous n'êtes pas obligé de les parcourir toutes. Un spécialiste doit déterminer quelles analyses sont les plus importantes et significatives. L'autodiagnostic et le diagnostic chez les charlatans conduisent souvent à des faux positifs ou à des diagnostics tardifs, il vaut donc mieux faire confiance aux professionnels dans un sujet aussi complexe.